Île de Man 4-2 Countea de Nissa

Réduite à 10 et menée 3-0 après une demi-heure malgré sa domination, la Selecioun a eu le mérite de s’accrocher. Une première frustrante.

Pour son tout premier match officiel, la Selecioun s’est inclinée 4 buts à 2 devant l’Île de Man, ce lundi, au Jämtkraft Arena d’Östersund. Un baptême regrettable dans le cadre de la Coupe du Monde de la ConIFA.

Malgré leur domination, les Niçois se sont rapidement mis en difficulté. Au bout d’un quart d’heure, Morrissey reprenait un centre et trompait Brunner (16e, 1-0). Le gardien de la Selecioun n’allait guère être gâté : un quart d’heure plus tard, ses deux sorties dans les pieds étaient coup sur coup (sévèrement) sanctionnées. Deux penaltys (réussis, 31e et 35e) et deux cartons jaunes pour le portier.

Un scénario catastrophe et difficile à concevoir, vu la supériorité technique des représentants du Comté. En remportant un face-à-face avant la mi-temps, Frank Delerue réduisait logiquement l’écart (37e, 3-1), devenant à l’occasion le premier buteur de l’histoire de la Selecioun.

Au retour des vestiaires, l’entrée de Malik Tchokounte aura soulagé ses partenaires. Précieux dos au but, l’attaquant de Dunkerque (National) a donné du fil à retordre à la défense britannique. Il a également inscrit le but de l’espoir (74e, 3-2).

Les Niçois ont poussé ; sans réussite. Ils ont finalement encaissé le dernier but de la partie (87e). Ils devront impérativement s’imposer face au Haut-Karabagh, mardi 19 heures, pour se qualifier pour les quarts de finale.

Le onze niçois : Brunner – Cubilier (cap.), Delfino, Scaniglia, Buthiaux – Migliore (Martinez, 34e), Ferreri – Gignoli (Tchokounte, 46e), Noto (Jaziri, 73e), Bauer – Delerue

No Comments Yet.

Leave a comment

-->